Septembre 2014: Lettre RePeGlio 

 Bonjour {Genre} {Nom},

RePeGlio sera au Salon du CNIT la Defense

Le générateur RePeGlio sait générer automatiquement la logique applicative RPG avec des interfaces 5250. Cependant, nos prospects et clients auraient souhaité avoir en plus une solution web sans modification du programme.

    Nous nous sommes donc adressés aux principaux éditeurs en modernisation, dont PHL Soft et Look Software, pour rechercher un complément web. Philippe Lachenko, gérant de la société PHL Soft , avec qui nous avons des clients communs (voir client LISM lettre de février 2014) a répondu favorablement à notre demande.
    Philippe est passé nous voir à Montpellier, a installé son produit PHL Revamp sur notre machine en quelques minutes. Avec PHL Revamp, les programmes RPG tournent dans l’environnement interactif habituel. C’est un programme RPG PHL qui intercepte le flot et convertit à la volée le 5250 en Web. Aucun programme n’est téléchargé sur le poste client ou le navigateur, donc la solution est vraiment non intrusive. Comme les programmes RePeGlio générés suivent les standards AUA, PHL Revamp a délivré un excellent résultat de suite. Ce fut un moment magique… J’ai immédiatement pensé : « IBM aurait dû faire quelque chose comme ça! ».
    Nous savons ce que beaucoup de lecteurs vont penser : « la webisation à la volée, c’est du 5250 dans un navigateur ». En effet, les utilisateurs fans du 5250 sont souvent déçus par la webisation qui n’apporte, disent-ils, rien de plus.
    Le fait est qu’un formulaire 5250 est fonctionnellement identique à un formulaire Web car il n’existe pas d’autre façon de saisir l’information qu’un formulaire. D’autre part, il n’y a aucune différence fondamentale entre une liste sous-fichier et une liste Web car une liste est une liste. On peut reprocher au 5250 sa sobriété, mais de nos jours Google, qui fait autorité en matière d’ergonomie Web, a fait d’énormes efforts pour faire simple. Ainsi, Google a réalisé un chiffre d’affaires équivalent à la régie Renault avec une seule zone de saisie et une liste, ce qui démontre que la pertinence de l’information délivrée est plus importante pour les utilisateurs que le bling-bling.
    Une webisation à la volée devient intéressante lorsque les cadres, qui ne connaissent pas le 5250, retrouvent leurs marques.

Ainsi, les cadres des entreprises vont cliquer droit instinctivement sur une ligne d’une liste pour sélectionner une des options, alors que les utilisateurs 5250 sont habitués à saisir au clavier une option en regard de la ligne. Généralement, sur le web, les lignes d’une liste sont présentées en colorisation alternée avec une mise en valeur des sous-titres, sans oublier les fameux boutons poussoirs, la roulette de la souris et la barre de navigation.

    Grâce à une interprétation de l’ergonomie 5250 des programmes aux standards IBM AUA, le programme PHL de traitement du flot parvient à isoler les options, les lignes, les sous-titres et les retraite afin d’obtenir la fameuse ergonomie Web familière aux cadres.

 

    Nous avons apprécié la présentation des fenêtres déplaçables de type Windows avec fond opacifié, sans oublier la fameuse petite croix de fermeture en haut à droite popularisée par Microsoft. En effet, RePeGlio fait grand usage des fenêtres qui permettent d’unifier les programmes modulaires. Ainsi, et c’est le but recherché, nos cadres ne seront pas dépaysés et rassurés de voir les applications fonctionner dans un navigateur

    A l’instar de la sobriété à la Google, ce qui fait la différence est la pertinence de l’information délivrée, et là notre générateur Expert sait faire depuis toujours. L’association des deux est judicieux.
    Reste à soumettre à nos prospects et clients une offre commerciale attrayante en ces temps de crise.
    Le produit PHL Revamp de base, c’est à dire qui retravaille sans rien faire en Web aussi bien les écrans système IBM i que les programmes générés par RePeGlio, sera proposé avec l’offre actuelle RePeGlio sans supplément de prix. Ceux de nos clients qui souhaiteraient des personnalisations supplémentaires par exemple pour les applications héritées, ou une sortie des sous-fichiers vers Excel, ou des feuilles de style différentes, ou des composants graphiques supplémentaires, ou des extensions Web ou même un portail d’entreprise pourront s’adresser à la société PHL Soft.
    Nous serons présents au Salon au CNIT la Défense pour parler des détails techniques. Inutile de faire la queue un jour avant comme pour la nouvelle montre Apple Watch… notre offre est réservée à ceux qui se sont mis à l’heure du pragmatisme. 

 Jean Mikhaleff/RePeGlio

Salon Solutions - CNIT - Paris La Défense 

Nous seront présents au Stand D39  PHL Soft aux dates:
30 septembre à partir de 14h, 1 et 2 octobre 2014
Jean Mikhaleff présentera RePeGlio avec PHL Revamp
Avec les techniciens PHL Soft, nous pourrons répondre aux questions les plus pointues.  

Technique: comment insérer un logo ou une image en webisation?

Il existe depuis longtemps un mot clé DSPF qui est très peu connu et qui permet d'insérer une image. Plus généralement, ce mot clé HTML permet d'insérer tout code html, soit directement dans le DSPF, soit par le RPG en alimentant une variable programme. RePeGlio a donc prévu dans son générateur l'insertion automatique d'un logo se trouvant dans l'IFS pour les programmes générés.

Nos Références

Notre Site: www.repeglio.com

Pour un commentaire libre ou pour abonner quelqu'un: jean@repeglio.com


Pour retirer votre email d'envoi  de notre liste de diffusion: 

Retourner-nous la lettre avec en objet OPTOUT et votre email d'envoi:  {Email}    sera retiré de notre liste de diffusion.